Contribution de Dominique M., Saint-Menges

1Comment l'évaluation peut-elle être au service des apprentissages des élèves et participer à leur progrès ?

Réponse question 1 de Dominique M., Saint-Menges

Dans l'évaluation, je pense qu'il est important de séparer la méthode utilisée par l'élève et le résultat de cette méthode. De plus, on constate de plus en plus que les élèves apprennent juste pour "le contrôle" qui suit directement la séquence. Mais dès qu'on fait réinvestir dans une autre situation les connaissances beaucoup ne savent pas les remobiliser seuls. Peut-être prévoir un temps où la compétence évaluée sera laissée en maturation et réinvestie dans d'autres activités avant de l'évaluer. Peut-être prévoir un temps enfin d'évaluation où l'élève note ce qu'il pense avoir réussi ou pas et pourquoi, une sorte de grille de critères qui accompagnerait le contrôle.
2Comment rendre compte aux familles des progrès des élèves ?

Réponse question 2 de Dominique M., Saint-Menges

2. Comment rendre compte aux familles des progrès des élèves ?
On parle de supprimer les notes, cependant je pense que les notes est ce qui "parle" le plus aux parents. Après je pense qu'il faudrait indiquer aux parents ce que leur enfant sait faire et ce qu'il ne sait pas encore faire en proposant des solutions, méthodes, techniques... que les parents peuvent faire à la maison en complément de ce qui sera fait à l'école pour aider leur enfant et lui permettre de réussir ce qu'il ne sait pas encore faire. Mais, il faut que tout le monde joue le jeu et fasse des efforts
3Quelle place et quelle forme de la notation de l'évaluation dans les parcours des élèves ?

Réponse question 3 de Dominique M., Saint-Menges

3. Quelle place et quelle forme de la notation de l'évaluation dans les parcours des élèves ?
Afficher les résultats sous forme de graphiques permettant d'indiquer une évolution dans les résultats ou une aggravation. (courbe note, courbe progrès, .... (+ ou moins détaillées)) Mais personnelles l'élève sans le comparer aux autres.
4Quels doivent être les moments de l'évaluation dans les parcours des élèves ?

Réponse question 4 de Dominique M., Saint-Menges

4. Quels doivent être les moments de l'évaluation dans les parcours des élèves ?
Je pense que le livret de compétences du socle commun doit être complété tout au long de l'année et pas uniquement au palier 1, palier 2 et palier 3. Pour que les élèves et leurs familles sachent ce qui est acquis et ce qui ne l'est pas pour qu'ils puissent se concentrer dessus. Peut-être également fournir les programmations aux élèves pour qu'ils sachent quelle compétence à sera évaluée et à quel moment de leur scolarité et si ils échouent quand ils pourront réessayer. Être clair également sur qui peut valider quelle compétence. Pour certaines compétences, elles peuvent être validées par 3 ou 4 enseignants au collège par exemple, et ce n'est pas toujours très clair.
5Comment mobiliser les évaluations dans la détermination des parcours des élèves, leurs choix d'orientation et les procédures d'affectation ?

Réponse question 5 de Dominique M., Saint-Menges

5. Comment mobiliser les évaluations dans la détermination des parcours des élèves, leurs choix d'orientation et les procédures d'affectation ?
Je pense qu'en effet, comparer les compétences de l'élève et celles dont il aura besoin pour son projet d'orientation est un passage obligé. Par ailleurs, il existe déjà les stages en entreprise, on pourrait peut-être envisager de permettre d'aller une semaine en lycée, université, entreprise... pour que les élèves puissent se conforter ou non dans leur projet, voir s'ils se sentent capables de faire ce qu'on va leur demander... Qu'ils puissent comparer l'écart entre ce qu'ils pensent d'un métier et la réalité et qu'ils sachent bien ce qu'on attendra d'eux dans la voie qu'ils pensent choisir.